13 septembre 2011

Dialogue de sourds, de Michel Brons

Un peu de sang pour nous changer de la poésie.
Vous en trouverez d'ailleurs également sur le blog de l'auteur Carnet anonyme

Et oui, ici on lit et on écoute toutes sortes de textes (confidence : je fais mon petit choix quand même) !

chevalet ECOUTEZ   

                                                             durée : 11'20                    

                        ou TELECHARGEZ          taille : 5,3 Mo

 

Je demande de l'aide aux auteurs qui visitent ce blog. Doit-on écrire "et oui" ou "eh oui" dans le cas de ma phrase d'introduction. Mes recherches n'ayant pas été concluantes, je fais à l'inspiration.

 

CORRECTIF du 24 avril 2012la suite...

- - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Dialogue de sourds, de Michel Brons

    et oui...

    Et bien oui, vous avez magnifiquement mis en valeur une bien pauvre nouvelle. Votre voix adoucit le crime, l'enquête reste très indécise ;-)
    Alors merci.
    PS : je ne possède pas la science infuse, mais je dirais "et oui", "et bien oui", avec l'idée d'ajout d'affirmation, ou de coordination. Plutôt "hé ! oui !" si j'interpelle (mais c'est plus rare).
    ;-) Encore merci à vous.

    Posté par anonyme, 13 septembre 2011 à 12:42 | | Répondre
  • Bravo !! encore une nouvelle lecture mais elle n'arrête jamais cette petit voix.

    Posté par LH, 13 septembre 2011 à 15:09 | | Répondre
  • à anonyme :
    Allez, assumez ! Si je lis vos textes c'est qu'ils me plaisent (voir la parenthèse). Je ne suis ni juge ni critique littéraire. Pourquoi pensez-vous qu'il est plus périlleux d'être écouté que lu ?
    Je n'aime pas écouter ma voix non plus...

    à LH :
    Si vous saviez...Plus je lis devant mon micro et plus j'ai envie de lire. Est-ce que je parle moins ? c'est à vérifier.

    Posté par Sagine, 13 septembre 2011 à 15:31 | | Répondre
  • ???

    Chère Sagine,
    Je ne comprends pas du tout pourquoi vous me prêtez cette pensée, ou cette intention.
    Sachez que je suis pleinement satisfait (devrais-je dire comblé ? ;-)
    Et vous le savez, j'adore votre voix. Elle est ma-gni-fi-que !
    Vous voilà bien rassurée, je l'espère.
    A bientôt !

    Posté par anonyme, 13 septembre 2011 à 16:39 | | Répondre
  • Ainsi c'était donc ça, anaonyme (qui ne l'est plus) cette histoire dévoilée par quelques échancrures dans le corsage de ton blog. Impressionnant !
    C'est vrai que la voix de Sagine adoucit les contours ...

    Posté par saravati, 26 septembre 2011 à 18:31 | | Répondre
  • @ Saravati

    Bonjour Sagine, je réponds juste à ce commentaire pour saravati, au cas où elle vienne lire ma réponse.
    Merci de m'avoir écouté. Non... D'avoir écouté Sagine, et cette histoire qu'elle a bien voulu lire pour moi.
    Sache que je n'ai pas de corsage, sinon j'aurai choisi Michèle comme prénom ;-)

    Posté par anonyme, 26 septembre 2011 à 20:59 | | Répondre
  • Attention, ne vous méprenez pas .
    Il y a des noms qui ressemblent à des pseudos et des pseudos qui ressemblent à des noms.
    C'est vrai que j'ai demandé un autre pseudo à anonyme car lire un texte d'anonyme pouvait prêter à confusion.
    Bon, j'ai redonné son anonymat à anonyme...

    Posté par Sagine, 27 septembre 2011 à 10:08 | | Répondre
  • @ Anonyme masculin
    Bien sûr que je reviens te lire, chacun de tes mots est un indice. Tiens, Michelle, c'est mon deuxième prénom, le premier c'est ...

    @ Sagine
    Je suppose que les anonymes ont une bonne raison de porter leur anonymat en bannière.
    Mais comme dans tout, il y a de bons anonymes et des mauvais, celui qui parle ici me semble de la première catégorie.
    Je comprends qu'attribuer un texte à un anonyme puisse avoir quelque chose de dérangeant dans le contexte de ce blog. Ce serait dommage que la paternité d'un tel texte ne soit pas revendiquée !

    Posté par saravati, 27 septembre 2011 à 10:22 | | Répondre
Nouveau commentaire